Les Compléments Alimentaires et la Pousse des Cheveux Crépus

Manger équilibré, boire beaucoup d’eau, prendre des compléments alimentaires… Notre alimentation et plus spécifiquement les compléments alimentaires peuvent-ils vraiment influencer la pousse des cheveux crépus ? Pour nous éclairer sur le sujet, j’ai interviewé le Dr Barru, médecin nutritionniste à la Guadeloupe.  

Cliquez pour regarder la vidéo :

Dr BARRU : Bonjour, je suis BARRU Laurence, médecin nutritionniste et je suis responsable d’un service de prise en charge de l’obésité à la clinique Centre Médico Social qui se situe à Basse Terre en Guadeloupe.

Partie 1 : L’influence de l’alimentation sur la santé et la pousse des cheveux.

Olivia Rose : Aujourd’hui nous allons parler de l’influence de notre alimentation sur la santé et la pousse de nos cheveux. Tout d’abord, est-ce que l’alimentation a vraiment une influence sur la santé et sur la croissance de nos cheveux ?

Dr BARRU : Je pense que oui puisque dans le service dans lequel je travaille nous nous occupons de patients qui souffrent d’obésité très sévère et qui subissent une chirurgie bariatrique pour perdre du poids. Cette chirurgie entraine une diminution de ce que les patients peuvent consommer. On obtient une chute de cheveux, pas toujours dans de nombreux cas après ce type de chirurgie. Donc oui on peut dire que l’alimentation à une influence sur la pousse, la qualité et la santé du cheveu.

Olivia Rose : Que peut-on peut faire de notre côté pour avoir une alimentation optimale pour avoir une pousse optimale ?

Dr BARRU : On doit avoir une alimentation équilibre mais pas seulement pour les cheveux. Si nos cheveux sont en bonne santé parce qu’on a une bonne alimentation, ce sera positif pour d’autres problèmes de santé tel que l’obésité, le diabète, par rapport à l’hypertension artérielle et au cancer. Il existe beaucoup de cancers liés à une mauvaise alimentation. La santé, de manière générale  passe par une bonne alimentation équilibrée et la santé de nos cheveux aussi. Il faut savoir qu’est ce qu’une alimentation équilibrée.

Utiliser sa main est un moyen mnémotechnique pour se rappeler de toutes les familles d’aliments dont on a besoin dans le cadre d’une alimentation équilibrée.

alimentation pousse cheveux

On utilise la main car nous avons 8 familles d’aliments à retenir et nous avons 5 doigts et en général 3 lignes de vie dans la main. Cela permet de placer les 8 familles d’aliments dont on a besoin. L’idée c’est de regrouper les 8 familles lorsqu’on mange:

  • les légumes,
  • les féculents,
  • la viande, le poisson, les œufs,
  • les fruits,
  • les produits laitiers,
  • les produits sucrés,
  • le sel et les épices,
  • et les produits gras.

Ce sont les 8 familles d’aliments qui existent sur la planète. Il s’agit de les associer lors de chaque repas. Cela va vous donner une alimentation équilibrée sur le versant qualité.

Il faut bien sûr parler “quantité” car les quantités qu’on mange changent en fonction du stade dans lequel on est. On ne mange pas les mêmes quantités lorsque l’on est un enfant, un adolescent, un adulte, pour les femmes ménopausées ou âgées.

Ensuite, au même âge plusieurs personnes ne vont pas avoir les mêmes besoins alimentaires.

Prenez 10 personnes ayant le même âge. Ces 10 personnes vont probablement avoir besoin de quantités différentes parce qu’elles ont des métiers différentes, qu’elles vivent à des endroits différents de la planète (des endroits chauds, des endroits froids) et donc les quantités vont varier.

Et pour savoir les quantités dont on a besoins, nous médecins on ne peut pas réellement le quantifier. C’est à chaque personne de le déterminer en écoutant ce qu’on appelle les sensations alimentaires : la faim et la satiété.

Je commence à manger la main lorsque j’ai faim et je m’arrête quand je n’ai plus faim et entre les deux j’aurais mangé exactement les quantités dont mon corps a besoin.

La difficulté c’est de savoir manger quand on a faim et pas quand on a juste une envie ou pas quand on a trop faim et c’est un travail qu’on fait de manière plus détaillée avec nos patients au jour le jour.

Olivia Rose : Vous avez parlé sur les 5 doigts qu’il faut manger aussi de la viande et du poisson, dans le cas d’une alimentation qui est végétarienne ou végétalienne, est ce que vous pensez donc que cela va augmenter le risque de casse et de chute des cheveux ?

Dr BARRU : Ce qu’il y a de bien avec la main c’est que l’on va aussi retrouver les éléments essentiels : protéines, lipides et glucides dans plusieurs familles. Et cela qui va permettre d’avoir un équilibre car on va être sûr d’avoir tous les éléments essentiels en associant toutes les familles. Si on retire de l’alimentation les poissons la viande et les œufs, on va enlever les protéines, le fer de la viande et les omégas 3 et les omégas 6 des poissons. Il va donc falloir retrouver ces éléments ailleurs. Par exemple en  associant les céréales comme le riz ou le blé avec ce qu’on appelle les légumineuses comme les lentilles, les haricots rouges, les pois chiches, les pois cassés. On peut retrouver la même quantité de protéines en associant ces féculents. On peut retrouver les omégas 3 et les omégas 6 dans certaines huiles et dans certains oléagineux : les noix de cajous, les cacahuètes et les pistaches…

Donc pour ceux qui sont végétarien ou végétalien c’est possible d’avoir une alimentation équilibrée. Cela va juste demander de faire un effort supplémentaire pour toujours faire attention à associer des céréales a des légumineuses, par exemple penser à ajouter des oléagineux à son repas.

Olivia Rose : Est-ce qu’il y a des aliments ou un régime alimentaire conseillés pour avoir des cheveux en bonne santé ? De plus, est-ce qu’il y a au contraire des aliments qui pourraient nuire à la croissance et la santé des cheveux ? Par exemple, manger trop gras ou trop sucré ?

Dr BARRU : De manière générale pour la santé, supprimer des groupes d’aliments ou au contraire faire des abus de d’autres groupes d’aliments c’est néfaste. Donc manger trop gras trop sucré ou trop salé c’est mauvais sur la santé et donc je pense que ça peut avoir un retentissement sur les cheveux même si je n’ai pas trouvé d’articles précis qui puissent l’expliquer. Et après de la même manière avoir des carences dans certains groupes d’aliments peut avoir un retentissement sur la pousse des cheveux. Les régimes pour perdre du poids vont donc être néfastes pour la santé des cheveux mais aussi pour la santé de manière générale. On sait maintenant que les régimes ne fonctionnent pas car dans 90% des cas, les personnes reprennent le poids à 5 ans. De plus, cela à des conséquences sur les reins, le cœur, les poumons, les os etc.

Olivia Rose : Est-ce qu’il est possible de limiter le manque de nutriments dont les cheveux ont besoin lors d’un régime alimentaire pour perdre du poids ?

Dr BARRU : Le cheveu est composé de protéines appelée kératine. Pour que plusieurs protéines puissent s’associer pour avoir une longueur de cheveux, il faut que la racine soit suffisamment forte pour faciliter la pousse du cheveu.

Dans les études que j’ai trouvé finalement ce qui facilitait la pousse du cheveux c’est les protéines, les omégas 3, les omégas 6 donc les acides-gras et les vitamines, en particulier les vitamines du groupe B.

Je pense que pour avoir ce cocktail, le mieux c’est de manger de tout. En associant les aliments entre eux, on va avoir ces éléments essentiels qui vont permettre la pousse et la bonne santé des cheveux.

Il faut manger un peu de tout, sans rien supprimer, sans abuser de rien pour avoir une bonne santé du cheveux et des ongles.

Partie 2 : L’influence des carences en fer, vitamines et des médicaments sur la santé et la pousse des cheveux.

Olivia Rose : Quel est le rôle du fer dans l’organisme ?

Dr BARRU : Le fer fait parti de la famille des oligo-minéraux, ce sont les éléments qui sont nécessaire dans le corps. La principale fonction du fer est de participer à la formation des globules rouges et de favoriser la fixation de l’oxygène sur les globules rouges dans le sang. Une carence en fer se manifeste par l’anémie c’est-à-dire le manque de globule rouge. Cette anémie se caractérise chez les patients par la fatigue, des palpitations, des difficultés à faire des efforts et aussi par des cheveux et des ongles en moins bonne santé.

Les oligo-minéraux sont des “stimulateurs”. Je disais que le cheveu pour pousser a besoin de protéines et de lipides (oméga 3 et oméga 6). Pour que ces protéines et ces lipides puissent faire leur travail, ils ont besoin de vitamines et d’oligo-minéraux qui vont servir de booster, d’accélérateur, de facilitateurs de ces réactions. C’est vrai pour la réaction des cheveux mais c’est vrai aussi pour la fabrication des os, pour le renouvellement de la peau etc..

Olivia Rose : Est-ce qu’une alimentation végétarienne/végétalienne peut-être responsable d’une carence en fer ?

Dr BARRU : Le fer présent dans la viande est plus facilement absorbé que le fer qu’on va retrouver dans les végétaux. Les végétariens/végétaliens vont devoir consommer plus de légumes et féculents contenant du fer comme les lentilles etc. pour avoir les mêmes résultats que quelqu’un qui mangerait de la viande. Cela va leur demander une consommation supérieure. Apres si ces individus mangent toujours entre leur faim et leur satiété, je pense que là encore cela est possible d’avoir ce fer sous forme non animale sans pour autant avoir de carence.

Olivia Rose : Est-ce que vous pensez qu’une carence en fer ou une anémie est toujours responsable d’une chute de cheveux ?

Dr BARRU : Non vous pouvez avoir des anémies sans perte de cheveux ou vous pouvez avoir aussi une perte de cheveux qui n’est pas liée a une anémie. Maintenant lorsqu’il y a perte de cheveux, cela peut être le signe de plusieurs maladies particulières. Le premier réflexe est de consulter son médecin traitant pour une prise de sang et un bilan standard.

Les pertes de cheveux, peuvent-être aussi saisonnier surtout dans les climat tempéré mais également d’ordre psychologique lorsqu’on traverse une période difficile.

Le plus important de toujours consulter son médecin traitant qui va déterminer si la perte de cheveux est saisonnier, psychologique ou la cause d’un maladie.

Olivia Rose : Est-ce que vous vous conseillé de prendre des compléments alimentaires pour le fer qui ne sont pas prescrit par un docteur ? Par exemple, lorsque je suis fatiguée, je me dis qu’il me manque du fer et je vais prendre une pilule de fer.

Dr BARRU : Lorsqu’on est fatigué, la première chose est déterminer si on dort bien. On ne peut pas compenser un manque de sommeil avec des compléments alimentaires.

Si la fatigue est causée par un manque de sommeil, il faut tout d’abord essayer de récupérer le sommeil. Si c’est parce qu’on se couche tard et on se lève tôt, on peut soit même essayer de faire des efforts là dessus.

Si c’est parce qu’on a des troubles du sommeil parce qu’on arrive pas a s’endormir ou qu’on se reveille dans la nuit, il est préférable de consulter son médecin qui pourra nous donner des conseils sur le sommeil.

Il faut faire attention à prendre des compléments alimentaires de fer sans prescription. Une surcharge en fer peut être dangereux comme l’hémochromatose qui est une maladie du foie due à un excès de fer. Si à la base on a pas de carence ne fer et qu’on prend un surplus de fer, on peut arriver à un excès.

Un excès de vitamine A peut être dangereux pour la santé alors que les autres vitamines, l’excès n’est pas forcément dangereux.

Les compléments alimentaires ne sont pas toujours efficaces étant donné que les vitamines contenues dans les aliments sont beaucoup mieux absorbées et utilisées par le corps que les vitamines présentes dans les compléments alimentaires.

Olivia Rose : Est qu’il y existe certains médicaments qui peuvent être responsables de perte de cheveux comme les anti-dépresseurs par exemple.

Dr BARRU : Je n’ai pas trouvé de chute de cheveux avec les anti-dépresseurs. La chimio-thérapie au contraire peut être responsable de chute de cheveux. le but de la chimiothérapie est de détruire les cellules du cancer mais parfois elle détruit les bonnes cellules dont celles qui participent à la fabrication des cheveux.

En ce qui concerne les autres médicaments, à priori ils ne causent pas de chute de cheveux. Je dis toujours ça avec des précautions parce qu’en médecine on peut tout voir. Il ne faut jamais dire jamais en médecine. Donc si quelqu’un prend un médicament et se rend compte qu’il a une chute et qui pense que cela est lié à son médicament, il ne faut pas hésiter à consulter son médecin pour en parler.

Olivia Rose : Tout d’abord, qu’est ce que l’hypothyroïdie et que conseillez-vous aux patients qui souffre d’hypothyroïdie pour avoir des cheveux en bonne santé ?

Dr BARRU : La thyroïde est une petite glande située niveau du coup qui fabrique deux hormones la T4 et la T3. Ces hormones ont plusieurs effet sur le corps. Elles agissent sur notre transit, notre transpiration, notre cœur mais aussi sur nos ongles et nos cheveux. Lorsqu’on a une hypothyroïdie, pour retrouver une bonne santé au niveau des ongles et des cheveux, ce qui est important c’est de la traiter cette maladie. L’hypothyroïdie peut être de cause multiples. En fonction de la cause de cette maladie, le traitement va être différent.

Si avec l’hypothyroidie, il y a aussi des carences en vitamines ou en fer, on peut avoir à ce moment recours à des compléments alimentaires. Mais c’est le traitement de l’hypothyroïdie qui va permettre de retrouver une bonne santé de ses cheveux.

Partie 3 : L’influence des compléments alimentaires sur la pousse des cheveux :

Olivia Rose : Que contiennent les compléments alimentaire qui sont vendus en grande surface pour les cheveux et les ongles ?

Dr BARRU : De manière générale et selon les compléments alimentaires, ils contiennent des vitamines et des acides aminés.

Qu’est ce que sont les acides aminés ? Il faut imaginer les protéines comme étant des chaines. Les maillons de ces chaînes sont des acides-aminés.

Il existe aussi des compléments contenants des oméga 3 et 6.

Et il y en a qui contiennent de tout et ceux là sont les plus intéressants selon les études que j’ai pu lire.

Olivia Rose : Chaque hiver, je fais une cure de compléments alimentaires. Je me dis que mon alimentation doit être moins riche en légumes, en fruits et donc en vitamines. J’imagine que les compléments alimentaires vont fournir à mon organisme les vitamines et les minéraux dont mes cheveux ont besoin pour pousser. Est-ce que vous pensez qu’une cure de compléments alimentaires chez un individu en bonne santé va accélérer la pousse des cheveux ?

Dr BARRU : Tout d’abord, il faut savoir que la pousse des cheveux est déterminée génétiquement. La longueur de nos cheveux est déterminée à la naissance par notre génétique et on n’a pas beaucoup d’influence dessus. C’est ce qui explique qu’il y a des personnes qui on des cheveux  courts, des cheveux longs…

Ensuite, en ce qui concerne les cures de complément alimentaires pour les individus en bonne santé, pour la plupart des vitamines, cela ne pose pas de problèmes mais attention au surdosage en fer et à la vitamine A.

Ce qui est dommage, c’est qu’on a perdu le pouvoir consommer les fruits et légumes de saison. La nature est bien faite car dans les fruits et légumes de saisons, vous allez retrouver les vitamines que vous avez besoin à cette saison là.

Donc vous avez besoin d’un certain type de vitamines en hiver et vous allez les retrouver dans les fruits et les légumes d’hiver pas dans ceux d’été. Et vous avez besoin d’autres vitamines et oligo-éléments l’été que vous allez retrouver dans les légumes et fruits d’été.

Par exemple, en été il y a un ensoleillement qui sera plus important et pour protéger la peau du soleil, on a besoin de vitamines A. Vous allez retrouver cette vitamine dans tout ce qui est rouge et orange comme les tomates, les fruits rouges, dans les légumes et fruits que vous allez trouver l’été. Et de même pour les vitamines que vous avez besoin en hiver vous allez les retrouver dans les potirons, les pommes de terre, les poireaux

Olivia Rose : J’ai beaucoup d’abonnés qui vivent aux Antilles ou en Afrique, quels aliments doivent-elles manger ? Quels aliments tropicaux possèdent le plus de vitamines ?

Dr BARRU : Nous aussi, aux tropiques, on a un cycle avec les fruits et les légumes qui changent en fonction des saisons. Par exemple, en ce moment c’est la saison des mangues chez nous en Guadeloupe et donc c’est le bon moment pour en manger régulièrement pendant toute la saison. Comme je dis à mes patients, pas non plus avec le sceau de mangue sous le manguier. Mais à chaque repas, avec les autres groupes d’aliments, manger une à deux mangues en fonction de son appétit, ça ne pose aucun soucis.

En Afrique ou aux Antilles, pour avoir le maximum de vitamines, il faut consommer des aliments les plus frais possible. C’est à dire, ceux qui auront le moins voyagé possible. Tout ce qui est importé va être moins riche en vitamines contrairement à ce qui est cultivé sur place.

De plus, si le fruit a été cueilli depuis 10 jours, il aura moins de vitamines qu’un fruit qui vient d’être cueilli.

Olivia Rose : Il existe beaucoup de compléments alimentaires pour cheveux contenants uniquement de la biotine. J’ai lu pas mal de publications scientifiques qui affirmaient que prendre des compléments alimentaires contenant de la biotine n’avait pas d’effet sur la pousse des cheveux. Qu’en pensez-vous ?

Dr BARRU : Pour avoir une bonne santé des cheveux, il faut avoir plusieurs groupes d’aliments différents.

La biotine est un acide-aminé qui est un élément des protéines. Et en plus de cette biotine, il va falloir avoir des vitamines, des acides-gras (les omégas 3 et 6) et c’est l’ensemble de ces éléments qui va permettre d’avoir une bonne santé des cheveux. Et encore une fois, il est préférable que ces éléments soient consommés sous forme d’aliments que sur forme de compléments alimentaires.

Olivia Rose : Dans quel cas un individus doit-il prendre des compléments alimentaires pour ses cheveux ? Est-ce que c’est vraiment nécessaire ?

Dr BARRU : Nous on les prescrit chez nos patients qui ont subi une chirurgie pour perdre du poids parce que leur alimentation est restreinte de manière artificielle par la chirurgie. Après cela, ils vont subir une perte de cheveux et donc on leur donne donc des compléments alimentaires avec plus ou moins de succès. La perte de cheveux s’arrête quand le patient arrête de perdre du poids. Alors quand le poids se stabilise la santé de ses cheveux revient. Pendant cette période de transition, on prescrit des compléments alimentaires.

Les compléments alimentaires peuvent être utiles lorsqu’on a du mal à avoir une alimentation équilibrée avec les fruits et légumes et tous les aliments nécessaire, il est préférable d’avoir des vitamines sous formes de compléments alimentaires plutôt que de rien prendre. Mais l’idéal est de se les procurer sous forme de produits frais.

 

Qu’avez-vous pensé de l’interview du Br Barru ?

Olivia Rose

2 Replies to “Les Compléments Alimentaires et la Pousse des Cheveux Crépus”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *